Pourquoi réaliser des portraits en noir et blanc ?

portraits en noir et blanc

Les portraits en noir et blanc ont longtemps été les seuls supports disponibles dans le domaine de la photographie. Pour les photographes, il ne s’agissait pas d’un choix artistique, mais d’une contrainte technique. Toutefois, l’existence d’appareils numériques capables de produire des images en couleurs ne rend pas pour autant le portrait en noir et blanc archaïque. La magie dans la photographie en noir et blanc réside en effet par sa beauté intemporelle ainsi que l’émotion qu’elle procure. Et si les grands artistes apprécient toujours cette mode de photographie, il y a surement de bonnes raisons expliquant cet engouement.

Éliminer les distractions à travers la photographie en noir et blanc

La couleur peut être un bon élément constitutif d’un cliché quand la teinte du sujet contraste parfaitement avec les autres détails de l’image. Les regards seront alors attirés tout naturellement vers celui-ci et l’usage de couleurs complémentaires peut s’avérer très efficace. Toutefois, il se pourrait que les diverses teintes d’une scène ne soient pas en parfaite harmonie et présentent beaucoup d’inégalités. Cela constituerait une grande source de distraction dans l’image et les yeux du spectateur seront captivés vers des températures de couleurs, une zone de contraste entre différentes teintes ou encore un simple élément doté d’une couleur plus vive. Alors, pour rediriger l’attention vers le vrai sujet, il est essentiel d’étudier minutieusement la composition de l’image. Cela peut s’avérer difficile pour un amateur de la photographie. Réaliser un portrait en noir et blanc est donc la solution la plus simple et la plus efficace. En supprimant les couleurs et en réduisant les sources de distractions visibles, vous pouvez vous focaliser sur la texture des éléments constitutifs et la forme de l’image.

Renforcer les émotions et mettre en valeur les tons de la peau

Opter pour une photo en noir et blanc, c’est supprimer les émotions inconscientes véhiculées par les couleurs. En effet, des émotions sont culturellement associées à certaines couleurs. Comme le bleu est une couleur plutôt froide, il a tendance à transmettre un sentiment de sagesse et de calme. Le rouge, quant à lui, peut être associé à la violence ou bien à l’amour selon la culture du spectateur vu qu’il se montre beaucoup plus dynamique et chaud. Alors, si les diverses couleurs qui se présentent dans l’ensemble de votre image ne reflètent pas assez les émotions que vous souhaitez transmettre ; la solution est simple : photographier en noir et blanc afin de les dépeindre. De nombreux artistes témoignent d’ailleurs de cette facilité de transmission d’émotions à travers des photos atypiques dignes d’une œuvre d’art. En outre, un portrait en noir et blanc va permettre de valoriser la peau du sujet. Un modèle photo avec des maquillages aux couleurs trop accentués ne constituera plus une source de distraction, tout comme les petites imperfections et la décoloration éventuelle de la peau.

Accentuer les formes et textures avec un portrait noir et blanc

Que ce soient des mains ridées et abîmées, un sol aride jonché de multiples craquelures ou de tout autre motif, certaines scènes ou sujets présentent des formes et des textures très marquées. Ces éléments peuvent primer dans le cadre d’une image grâce à leur côté esthétique. Pourtant, les retranscrire en photo n’est pas une chose aisée. La mise en évidence de la texture n’est réussie que si le spectateur peut la percevoir facilement et l’interpréter comme douce, lisse ou rugueuse. Pour y parvenir, opter pour la photographie en noir et blanc semble être une bonne option. Vous aurez ainsi l’occasion de jouer avec les différences de tonalités pour accentuer la texture. Et comme l’éclairage tient un rôle important dans la mise en évidence de cette dernière, il est plus judicieux de placer une forte lumière rasante sur le côté de votre scène afin de parfaire le rendu.

Un exercice parfait pour maîtriser l’éclairage

Réaliser un portrait en noir et blanc n’est pas uniquement avantageux pour le modèle, mais aussi pour le photographe. C’est une bonne pratique pour analyser et maîtriser la lumière. Si un amateur se contente par exemple de prendre un cliché du coucher de soleil en capturant une jolie lumière orange sans se soucier des détails, ce n’est pas le cas lors d’une image en noir et blanc. Comme la couleur de la lumière devient invisible, il est nécessaire d’étudier plus attentivement sa direction, sa qualité ainsi que sa quantité. Ainsi, le spectateur pourra comprendre qu’il s’agit d’un lever ou d’un coucher du soleil. D’ailleurs, le noir et blanc est, dans certaines circonstances, la seule solution pour enjoliver et accentuer la lumière. L’utilisation d’une couleur unique (gris) améliore la perception de la différence de luminosité. Une visibilité, qui sera très difficile, voire impossible à mettre en valeur, dans des images en couleurs. Alors, n’hésitez pas à essayer le mode noir et blanc pour ressentir la nostalgie à travers la photographie.